Au pays de Cesaria Evora

Le Cap-Vert et son blues atlantique, mélange d’Afrique, des caraïbes, de la saudade brésilienne. Ce pays et le souvenir de sa diva aux nus pieds possèdent des musicalités tantôt tristes tantôt emplies de joies. Influencé par son histoire et ses voisins, le Cap-vert nous a conquis et semble être une halte musicale intéressante entre l’Amérique du Sud et l’Afrique.


 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Gravatar
Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s