Duo chileno-argentin en Bolivie

Al sur de Bolivie, antes de cruzar la frontera argentina, hemos dejado nuestras mochilas durante un tiempo así que un parte de nuestro corazón para siempre.

La región vitícola de Tarija tiene todo que necesitamos de sol y de buana gente a conocer. Está sobre esa ruta que hemos encontrado al duo chileno-argentino Ricardo y Alberto. Estaba precisamente en Gino Tinto, un nuevo proyecto que tiene, por seguro, un hermoso futuro. Remi tomó el tiempo de hacer el vinculo entre los músicos y nuestro proyecto. Los artistas están ya al programo de la escena musical del bar-tapas que va a offrir noches de descubrimiento de los artistas locales y otros, en un lugar caluroso y super bien situado…

A 500 metros de alla, el Hostel Casa Blanca estaba nuestra casita provisional… Clotidle y Luis hacen de este lugar un albergue maravilloso y están ahora nuestros amigos. Entre les hamacas y la parrilla José y Gabriel, dos argentinos de paso, han puesto ellos toques de color.

La fresca de Bob Dylan (visible en la video) es una de sus creaciones. Ahora, cuatro murales están a descubrir en las calles de Tarija. Dan un lado « street art » a la ciudad que nos gusta mucho.

Así que estaba a l’alba del ano nuevo, siempre sobre nuestro pequeño nube que hemos viajado más lejos con las notas de Soledad… La energía que pasaba entre los músicos ha creado una atmósfera perfecta que hemos encantado.

Pero, ahora lo que aconsejamos es simplemente : van alla para vivir directamente la buena onda que ofrecen…

photobol

C’est au Sud de la Bolivie, juste avant de passer la frontière Argentine, que nous avons déposé nos affaires durant quelques temps ainsi qu’une partie de notre coeur indéfiniment.

La région viticole de Tarija nous offre tout ce qu’il faut de soleil et de belles personnes à rencontrer. C’est sur cette route que nous avons croisé le duo chileno-argentin Ricardo et Alberto; et plus précisément, entre les murs de Gino Tinto un projet tout frais et prometteur porté par Rémi et Chino. Malgré l’excitation d’une veille d’ouverture Rémi trouve le temps de nous mettre en contact avec les artistes. Les musiciens sont d’ailleurs déjà au programme de la future scène du bar-tapas qui promets de belles soirées à la découverte d’artistes locaux et autres, dans un endroit chaleureux et super bien situé.

A 500 mètres de là, l’Hostel Casa Blanca devient notre petit chez nous provisoire. Clotilde et Luis tiennent cette auberge à merveille et viennent s’ajouter à nos compagnons de guindailles pour les fêtes de fin d’année.

Entre les hamacs et parrilla José et Gabriel, deux argentins de passage, viennent mettre leurs touches de couleurs. La fresque de Bob Dylan (visible dans la vidéo) est d’ailleurs l’une de leur création. A l’heure actuelle, quatre autres peintures murales égaient les rues de Tarija. Ca donne un coté street art à la ville qu’on aime bien.

C’est donc à l’aube de l’année nouvelle, toujours perchés sur notre petit nuage que nous décollons sur les notes de Soledad un titre écrit par Ricardo lui-même. L’énergie qui passe entre les artistes a crée une atmosphère parfaite pour cet instant dont nous avons profité pleinement.

Après, nous, tout ce qu’on vous conseille, c’est de vous rendre directement sur place pour allez vivre en live la “buana onda » qu’ils dégagent…

Bolivie

Les Boliviens allient musique de leurs ancêtres à des sonorités nouvelles, de façon souvent très endiablées. L’esprit festif mêlant diverses disciplines artistiques réchauffe les rues durant tout le mois d’août lors de la Chiutillos. Cet évènement, nous y sertont, danseurs et musiciens sortiront dans les rues animer le grand public. Nous irons à leur rencontre…