Brésil

De par son passé marqué par l’immigration et l’esclavage, au Brésil, nous retrouvons dans la musique brésilienne des influences métissées. Les brassages musicaux sont riches et les musiciens de rue nombreux.

« Tout est bon aux Brésiliens pour créer des rythmes : claquements de mains, battements de pied, {…}. La langue portugaise a amplement démontré qu’elle est le véhicule rêvé de tous sentiments, de la saudade, le blues du Portugal et du Brésil, à l’allégresse. »[1]

Lors du festival Rock in Rio des artistes internationaux mais aussi des musiciens moins connus font bouillir la capitale durant les deux dernières semaines de septembre.

Nous profiterons de l’activité liée à cet évènement pour découvrir de nombreux artistes.

Par ailleurs, le projet Guri semble également intéressant. À Sao Paulo, cette initiative socio-culturelle donne accès à la musique en tout genre aux jeunes Brésiliens.


[1] ARNAUD A., BENAÏCHE M., ZBINDEN C., Petit Atlas des musiques du monde, Mondomix Media et Cité de la musique Editions, Paris, 2006, 218p